Inscrivez-vous pour recevoir les dernières mises à jour

LA NOUVELLE ÉCONOMIE

Introduction:

Un an et demi après les élections qui nous ont amené le gouvernement conservateur Ford, l'Ontario est une province sans plan économique. Partout où nous tournons les yeux aujourd'hui, des opportunités se présentent. Mais notre gouvernement actuel laisse échapper ces occasions. Nous les laissons tomber et cela compromet notre avenir.

Les raisons sont de plus en plus claires. Les conservateurs de Ford n'ont pas de vision économique moderne pour l'Ontario et ne sont pas en mesure d'en développer une en raison de leur idéologie et de leur approche du gouvernement. Ils refusent de reconnaître l’ampleur et le rythme des changements qui sont la réalité du monde d’aujourd’hui. Ils s'appuient sur des idées partisanes dépassées plutôt que sur des prises de décision fondées sur des faits réels. Ils insistent sur une mentalité qui nous divise plutôt que sur la résolution collaborative de problèmes pour le bien commun. Ils nient la crise climatique au lieu de reconnaître les opportunités économiques disponibles en se transformant en économie verte. Ils cherchent désespérément des titres rapides plutôt que de s'engager à faire le travail acharné requis pour offrir des programmes significatifs, efficaces et réalisables.

Les conservateurs de Ford n'ont pas encore fourni une vision qui démontre une compréhension des défis auxquels l'Ontario est confronté, encore moins une qui soit à la hauteur des opportunités et des défis qui se présentent. Plus récemment, nous avons vu un énoncé économique de l'automne criblé de confusions, de retours en arrière et de diversions, sans aucun effort pour montrer une pensée claire ou une vision audacieuse et tournée vers l'avenir. Encore une fois, le gouvernement Ford a raté l'occasion de présenter un vrai plan.

Les Ontariens et Ontariennes veulent aujourd'hui une vision cohérente, sensée et réaliste de la façon dont notre province saisira l'occasion de diriger l'économie canadienne vers l'avenir.

Sous ma direction, le parti libéral de l'Ontario fournira cette vision.

J'ai passé des mois à parcourir l'Ontario pour consulter les libéraux et plus largement les Ontariens, pour écouter attentivement et développer une compréhension des valeurs, des priorités et des attentes que nous partageons pour notre avenir économique.

Les Ontariens veulent que notre province cesse de laisser passer des occasions, qu’elle affronte nos défis et les transforme en voies positives pour l'avenir; qu’elle travailler en collaboration et mette fin à la combativité; qu’elle reconnaisse et rompe avec la tendance à des opinions extrêmes contradictoires; et qu’elle soit inclusive et considère notre diversité comme une force, avec une approche juste et respectueuse dans laquelle nous prenons des décisions basées sur des preuves plutôt que sur une idéologie partisane.

Il est temps de transformer ces valeurs partagées en un plan d’action pour l’avenir économique de l’Ontario et de commencer à les mettre en œuvre ensemble. Ce document est le cadre dans lequel je vais travailler avec les Ontariens pour y arriver.

Les piliers de ma stratégie économique sont:

Un nouveau partenariat avec les entreprises, les syndicats et les collectivités de l'Ontario pour ramener dans notre province les investissements, la croissance, l'emploi et les avantages qui résulteront d'une migration ciblée vers l'économie à faibles émissions de carbone grâce à un plan d'action climatique et à l'écologisation de nos infrastructures;

Un nouvel accent sur les alliances stratégiques avec le secteur de la technologie et de l'innovation afin d’exploiter et d'amplifier sa performance et son potentiel en tant que créateur d'emplois et de prospérité le plus rapide de l'Ontario; et,

Une approche intégrée de ces mesures qui les associe à des initiatives complémentaires dans l'enseignement de la maternelle à la 12e année et à l'enseignement postsecondaire; le développement des compétences et la formation qui renforcent notre main-d'œuvre; les politiques d'immigration provinciales qui comblent les lacunes en matière de compétences et qui limitent notre croissance; et des politiques fiscales qui garantissent l'équité tout en garantissant notre compétitivité.

Sous ma direction, ces orientations de stratégie économique seront superposées à trois objectifs sociaux transversaux:

Je veux que les possibilités d'éducation, de développement des compétences, de formation et d'emploi soient équitablement accessibles aux enfants, aux jeunes et aux adultes dans toutes nos communautés, à tous les niveaux socio-économiques et parmi tous les groupes socioculturels. En partie cela signifie qu'être un membre du parti libéral en Ontario c’est d'identifier et d'éliminer délibérément tous les obstacles à la participation à notre économie et à notre société.

Je veux donner la priorité au ciblage et à l'élévation des communautés que nous avons à ce jour laissées bien derrière: rurales, éloignées, racialisées et autochtones. Nous avons l'obligation morale de prendre d'abord les mesures nécessaires pour revoir la négligence et créer des conditions équitables là où elles sont le plus nécessaires. Dans notre nouvel engagement envers l'inclusion et l'équité, nous devons adopter une nouvelle réflexion sur les régions rurales de l'Ontario, du Nord de l'Ontario et des communautés autochtones qui comprend et agit sur les impacts, les orientations et les possibilités pour tous les Ontariens de toutes les régions de notre province.

Je donnerai la priorité à un nouvel accent sur l'équité et l'accessibilité financière, pour veiller à ce que la prospérité soit largement partagée et que les travailleurs de cette nouvelle économie puissent toujours atteindre ce marché de base dans la vie de dur labeur en étant récompensés par une chance équitable dans la vie.

J'ai une image très claire de l'Ontario que je voudrais voir que notre plan économique servir.

Cette image est façonnée par la façon dont j'ai grandi: dans un quartier ouvrier avec une mère et un père immigrant qui ont donné l’exemple de dur labeur. Il y avait un sentiment de chance égale pour tout le monde et une vraie raison de ressentir de l'espoir et de l'optimisme pour l'avenir.

Pour trop d'Ontariens aujourd'hui, cette entente fondamentale n'est pas respectée.

Lorsqu'une mère de ma circonscription cumulant deux emplois au salaire minimum me dit qu'elle ne peut pas joindre les deux bouts, cette entente fondamentale n'est pas respectée. Elle n'est pas la seule: pour d'innombrables autres personnes, c'est une réalité quotidienne.

De plus en plus, les Ontariens ont le sentiment que la croissance économique et les possibilités leur échappent. En particulier pour nos jeunes, les nouveaux arrivants en Ontario et les personnes vivant dans des collectivités éloignées, rurales et autochtones. Pour eux, le travail à temps partiel, les emplois multiples et les emplois sans stabilité ni avantages sociaux donnent lieu à un sentiment d'injustice profonde, creusant les écarts de revenu et des inégalités.

En partir, être un membre du parti libéral en Ontario aujourd'hui, c'est réaliser que nous ne pouvons plus rester les bras croisés et laisser cela se produire - que nous pouvons faire beaucoup mieux qu'un gouvernement conservateur qui n'a pas de vision et aucun plan pour notre avenir économique, que nous devons unir nos stratégies de croissance économique à une vision moderne de l'équité et de l'accessibilité pour les travailleurs.

Sous ma direction, les libéraux de l'Ontario - et notre province dans son ensemble - travailleront ensemble.

Voici mon plan économique pour nous y amener.

Je propose les grandes orientations et les mesures spécifiques suivantes pour façonner le programme de politique économique du Parti libéral de l’Ontario. Comme pour d'autres parties de ma plateforme de leadership, ces principes et idées doivent être développés et affinés par le biais d'un processus politique inclusif qui garantit que nous écoutons les membres du parti populaire et les Ontariens. J’attends avec intérêt de pouvoir miser sur ce plan avec des propositions détaillées sur les principaux domaines d’opportunité, notamment l’agriculture, le développement économique rural et les besoins et défis des collectivités nordiques, éloignées et autochtones de notre province.

1) Faire de l'action climatique une pierre angulaire de l'avenir de notre prospérité

Le premier pilier de ma politique économique est un nouveau partenariat avec les entreprises, les syndicats et les collectivités de l'Ontario afin de ramener dans notre province l'investissement, la croissance, l'emploi et les avantages qui résulteront d'une migration concertée et ciblée vers une économie à faibles émissions de carbone.

Tel que détaillé dans ma nouvelle politique «Un accent sur un Ontario vert», avec le cadre fédéral sur la tarification de la pollution maintenant fermement en place après les élections de 2019, l'Ontario a la possibilité de concentrer ses efforts sur des mesures supplémentaires pour permettre à notre province de passer à la neutralité carbone, tout en conservant le patrimoine naturel de l'Ontario et nous assurer que nous déployons des efforts énergiques et ciblés pour bâtir notre infrastructure.

Un Ontario vert n'est pas seulement un impératif environnemental, c'est un bloc de construction massif pour bâtir notre prospérité future. Je guiderai notre parti et notre gouvernement pour veiller à ce que l’Ontario dirige la transition du Canada vers une économie à faibles émissions de carbone de plusieurs billions de dollars et pour garantir les emplois et les avantages de la diversification et de l’innovation. Déjà, le secteur de l'énergie verte de notre pays l’emporte sur le reste de notre économie et créera plus d'un demi-million de nouveaux emplois au cours de la prochaine décennie que nous devons assurer aux Ontariens.

Les mesures environnementales que nous poursuivrons et qui ont de puissants impacts économiques comprennent:

Le transport en commun gratuit au point d'accès dans le cadre d'une initiative provinciale visant à identifier et à atténuer les obstacles à l'utilisation du transport en commun. L’objectif économique et social de cette initiative est d'améliorer les possibilités pour les Ontariens de participer pleinement à notre économie et à notre société en améliorant la mobilité et en supprimant les obstacles que représentent les coûts de transport. Nos initiatives visant à encourager l'utilisation du transport en commun, notamment en offrant des transports en commun gratuits, seront intégrées à un plan à l'échelle de la province visant à donner la priorité à l'amélioration et l'expansion du transport en commun en tant que composante clé de la nouvelle infrastructure publique en Ontario.

L'établissement de réseaux de transport en commun et de recharge de véhicules électriques intégrés à l'échelle de la province, avec l'accent mis sur la technologie et l'équipement fabriqués en Ontario, contribuera à notre économie en augmentant l'efficacité de cestransports et en réduisant l'impact environnemental des transports. Ces améliorations seront à l'échelle de la province, y compris dans la RGTH et à l'intérieur et entre d'autres centres urbains, et comprendront la fourniture de trains à grande vitesse électrifiés reliant le sud-ouest et le sud-est, l'expansion du soutien aux services d'autobus municipaux et intercommunaux et besoins de transport durables dans le Nord.

Grâce à un programme de rénovation à grande échelle pour les bâtiments publics, nous mobiliserons des financements publics et des outils financiers du secteur privé pour améliorer nos écoles, universités, collèges, hôpitaux et logements sociaux ainsi que les bâtiments publics. La technologie, la conception et la main-d'œuvre fabriquées en Ontario seront utilisées pour améliorer nos installations pour servir le public, plus vertes et plus éconergétiques et économes en eau.

Grâce à un soutien public renouvelé à l'industrie des véhicules électriques, nous stimulerons la croissance de ce secteur en Ontario, mettrons en œuvre une remise sur les véhicules zéro émission et encouragerons la production de véhicules électriques et zéro émission pour apporter une croissance et des emplois durables en Ontario.

Grâce à la création d'un fonds de démarrage et d'expansion des technologies vertes, qui agira comme un fonds de capital de risque et fournira aux entreprises de cet espace des fonds pour aider à l'expansion de ce nouveau secteur en Ontario, nous soutiendrons la croissance des technologies propres et assurerons un retour sur l’investissement pour la population de l'Ontario.

2) Moderniser notre infrastructure

L’infrastructure de l’Ontario - tant numérique que physique - doit être en mesure de soutenir notre nouvelle économie et permettre à notre économie traditionnelle de fonctionner de manière efficace, sûre et équitable. L'investissement requis pour le renouvellement complet de l'infrastructure est considérable, mais la capacité de notre nouvelle économie à créer des emplois et de la croissance promet de jeter les bases de l'investissement que l'Ontario doit faire pour moderniser notre province.

Mes priorités pour moderniser et améliorer l’infrastructure de l’Ontario sont les suivantes:

L'accès à l’internet pour tous les Ontariens - La prestation de ce service essentiel est indispensable si nous voulons être compétitifs et permettre à la population et aux entreprises de participer à la nouvelle économie dans toutes les régions de notre province. Mon objectif est de voir 95% des foyers et des entreprises de l'Ontario avoir accès à l’internet à haute vitesse d'ici 2025, avec un accès de 100% d'ici 2030. Si nécessaire, l'Ontario soutiendra un modèle d'utilité comme mécanisme du «dernier kilomètre» pour étendre le service Internet aux communautés rurales, éloignées et autochtones.

Écologisation des infrastructures publiques - Tel que détaillé dans ma politique Ontario vert, nous favoriserons le développement d'un réseau de systèmes de recharge pour les véhicules électriques, entreprendrons une vaste expansion du transport en commun, moderniserons et reconstruirons les infrastructures publiques, y compris les logements sociaux.

Soutien ciblé à la modernisation des infrastructures des collectivités rurales, éloignées et autochtones - Le gouvernement que je dirige reconnaîtra et traitera la négligence de longue date des infrastructures physiques des collectivités nordiques, rurales, éloignées et autochtones. Nous prendrons en charge la nécessité d'améliorer, de remplacer et d'élargir les routes, les ponts, l'eau et d'autres systèmes essentiels dans ces communautés, notamment en soutenant le renouvellement des rues principales rurales.

 Mise à jour de notre processus de planification - La modernisation de l'infrastructure numérique et physique sera facilitée par des outils de planification mis à jour qui reflètent la nécessité de mettre en œuvre le changement efficacement pour atteindre nos objectifs économiques, environnementaux et sociaux en équilibrant les besoins des communautés, des constructeurs, des entreprises et des municipalités. Nous affinerons et renouvellerons le processus de planification, en collaboration avec les municipalités, pour faire progresser l'Ontario tout en respectant les divers intérêts et objectifs de nos collectivités.

3) Alimenter la croissance et le développement de la technologie et de l'innovation

Sous ma direction, le Parti libéral de l’Ontario et le gouvernement de l’Ontario exprimeront clairement que nous adopterons des choix de politique économique qui reflètent l’importance de la technologie et de l’innovation dans plusieurs secteurs en tant que créateur d’emplois et de prospérité de notre province qui connaît la croissance la plus rapide. Nous établirons un nouveau partenariat entre le gouvernement et la communauté des technologies et de l’innovation de l’Ontario en tant qu’élément important de notre leadership et direction de la prochaine génération pour cette province, et en tant que moteur et indicateur clé de notre nouvelle vision économique. Notre objectif dans cet effort est de créer un écosystème opérationnel qui alimente la croissance des chefs de file de la technologie et de l'innovation de l'Ontario pour concurrencer et réussir à l'échelle mondiale et générer des revenus, accroître la prospérité de notre province, combler les écarts de salaire et réduire les inégalités sociales, offrant ainsi de meilleures opportunités et une meilleure qualité de vie. vie pour un plus grand nombre d'Ontariennes et d'Ontariens et nous permettant d'offrir les services de santé, d'éducation et les services sociaux qui différencient positivement notre province des autres juridictions.

Ces engagements mettront en lumière le nouvel engagement des libéraux de l’Ontario envers la technologie et l’innovation au cœur de notre plan économique:

Une nouvelle alliance avec les innovateurs nationaux - L'Ontario mobilisera une stratégie pour placer la province dans une position de leader mondial parmi les gouvernements infranationaux en incubant, soutenant et investissant dans les entreprises locales dans l'économie qui englobe le savoir, la propriété intellectuelle et les actifs numériques dans plusieurs secteurs. L'Ontario utilisera des mesures législatifs et réglementaires de son ressort pour créer un environnement dans lequel les actifs incorporels fabriqués en Ontario sont évalués et hébergés, et peuvent prospérer et assurer la prospérité des Ontariens. Nous aiderons les innovateurs ontariens dans l'économie afin qu’ils soient compétitifs et réussissent sur la scène mondiale, et créer un environnement en Ontario dans lequel l'encouragement de l'investissement étranger direct ne se substitue pas, ne se déplace pas ou ne diminue pas l'impératif de nourrir le nôtre.

Soutien à la croissance des entreprises- Nous travaillerons en partenariat avec le secteur et la communauté des affaires de l'Ontario pour développer et déployer de nouveaux soutiens publics pour les emplois et la prospérité, y compris le développement d'un flux de financement spécialement conçu pour les entreprises ontariennes innovantes axées sur la technologie dans plusieurs secteurs dont la croissance créera des emplois pour les Ontariens. Nous identifierons et investirons dans des entreprises prêtes à croître rapidement et prêtes à tirer parti de leurs talents et à commercialiser leurs produits et leur propriété intellectuelle, et à soutenir la technologie transformatrice pour stimuler les innovations ontariennes en intelligence artificielle, apprentissage automatique, automatisation, communications sans fil 5G, blockchain et technologie financière recherche et développement, monnaie numérique, informatique avancée et quantique, biotechnologie et recherche et développement médicaux et pharmaceutiques avancés. Nous encouragerons et appuierons l’application des technologies transformatrices aux secteurs qui ont traditionnellement constitué le fondement de l’économie de l’Ontario, notamment l’extraction et la transformation des ressources, la foresterie, l’agriculture et la fabrication. Je plaiderai également fortement pour que mes collègues libéraux fédéraux étendent le programme de croissance et de productivité des entreprises de FedDev Ontario jusqu'en 2023, afin de contrer l'impact destructeur de l'annulation par les conservateurs Ford du financement de la croissance des entreprises par l'Ontario dans son récent budget.

Maîtriser l'immigration - Pour augmenter et compléter l'impact du Global Talent Stream 2017 du gouvernement fédéral qui a réduit le délai de demande de visa des travailleurs hautement qualifiés de 12 mois à 14 jours, le gouvernement que je dirige désignera au moins un tiers (33%) des admissions annuelles du Programme des candidats à l'immigration de l'Ontario aux travailleurs hautement qualifiés qui recevront par le biais du tirage technique des avis d'intérêt dans le cadre du volet Priorités du capital humain d'Entrée express. Ce flux de talents aidera les employeurs de la technologie et de l'innovation à trouver rapidement les employés dont ils ont besoin pour une croissance rapide, soutenant leur capacité à rivaliser et à l’emporter au niveau mondial. Nous travaillerons avec nos partenaires fédéraux pour veiller à ce que l’allocation totale de l’Ontario dans le cadre du programme des candidats continue de répondre aux besoins des travailleurs des autres volets.

Investir dans les STIM - Pour augmenter le nombre de diplômés en sciences, technologie, génie et mathématiques (STEM) des collèges et universités de l'Ontario, le gouvernement pour aux étudiants un apprentissage expérientiel du monde réel qui accélère leur transition et leur capacité à contribuer aux milieux de travail de la technologie et de l'innovation. Nous veillerons à ce que nos établissements postsecondaires donnent aux étudiants une compréhension de l'économie intangible et les préparent à concourir et à réussir en tant que participants.

Réformer l'éducation - Nous compléterons ces initiatives dans l'enseignement postsecondaire par la modernisation du programme d'études de la maternelle à la 12e année dans nos écoles primaires et secondaires financées par les fonds publics et ajouterons à notre système scolaire des technologies de soutien à l'éducation qui facilitent l'apprentissage et préparent les jeunes Ontariens à participer à la future économie et à notre société. Nous ouvrirons de nouvelles avenues pour encourager les étudiants tôt dans la vie à suivre des cours STEM et à aspirer à des carrières dans le secteur de la technologie et de l'innovation qui stimuleront notre croissance future.

Renforcer nos métiers spécialisés - Reconnaissant qu'un nouvel emploi sur cinq se trouve dans les métiers spécialisés et que notre objectif de moderniser et d'écologiser notre infrastructure publique créera de nouveaux besoins de main-d'œuvre qualifiée, nous veillerons à ce que le système d'éducation de l'Ontario produise des travailleurs qualifiés et à tirer parti et renforcer nos atouts en matière de formation et de développement des compétences, y compris ceux qui résident avec nos partenaires du syndicat.

Soutenir notre économie basée sur le savoir - Nous élaborerons et mettrons en place des mesures pour aider les entreprises ontariennes à protéger et à faire valoir leur propriété intellectuelle, à rechercher des moyens d'atténuer les impacts de l'investissement étranger direct (IED) dans le secteur de la technologie et de l'innovation de l'Ontario et déterminer les meilleurs mécanismes grâce auxquels l'Ontario peut créer un environnement propice aux entreprises et aux institutions qui cherchent à commercialiser la propriété intellectuelle résultant de leur recherche et développement.

Une nouvelle stratégie de données - Le gouvernement que je dirige élaborera une nouvelle stratégie de données complètes pour l'Ontario qui garantira que les Ontariens en bénéficient et que l'intérêt public est défendu et protégé grâce à l'utilisation de données financées dans la province. La stratégie comprendra des mesures pour doter les Ontariennes et les Ontariens de la propriété et du contrôle de leurs données lorsqu'ils utilisent des technologies, y compris les médias sociaux, lorsque cela est possible sous juridiction provinciale, avec des protections de la vie privée et des normes claires pour la fourniture du consentement. Notre stratégie de données fournira un nouveau régime de droits de propriété intellectuelle et de protection de la propriété aux Ontariens.

Mettre le gouvernement à contribution des nouvelles technologies - Nous établirons un nouvel engagement du gouvernement de l'Ontario pour qu’il travaille avec le secteur de la technologie et de l'innovation de la province, pour qu’il achete des technologies cultivées en Ontario et offre plus de possibilités de validation de principe et de codéveloppement pour aider les innovateurs ontariens à exporter des technologies validées par notre gouvernement comme moyen de favoriser leur croissance. Nous utiliserons également les marchés publics comme mécanisme pour stimuler l'innovation et encourager la croissance des entreprises qui fournissent des technologies et des services numériques.

Obligations à impact social - Pour encourager les initiatives novatrices qui procurent des avantages sociaux aux Ontariens, nous réengagerons l'Ontario en émettant des obligations à impact social. Nous encouragerons les propositions des fournisseurs et des investisseurs axées sur la stratégie d'entreprise sociale, la santé et l'extension de la technologie là où les avantages sociaux peuvent être réalisés.

Gouvernement numérique - Pour structurer et mettre en œuvre le nouveau partenariat entre le gouvernement de l'Ontario et son secteur de la technologie et de l'innovation et consolider notre engagement commun, j'établirai un conseil sur les industries numériques, de la technologie et de l'innovation et mandaterai les ministères clés pour gérer la transformation de l'Ontario par rapport à la nouvelle économie.

4) L’équité pour les Ontariens

Compte tenu de notre impératif environnemental et de notre nouveau partenariat avec le secteur de la technologie et de l’innovation, il est raisonnable et réaliste de s’attendre à une nouvelle ère de croissance pour l’économie de l’Ontario, avec une prospérité accrue. Je veux planifier dès maintenant pour faire en sorte que le plus grand nombre possible d'Ontariennes et d'Ontariens et de leurs familles profitent de la prospérité, que la croissance économique soit ressentie équitablement par tous les Ontariens.

La vision libérale pour l’avenir de l’Ontario doit être une vision dans laquelle les Ontariens voient la croissance économique que nos idées et nos approches produisent et se rendent compte qu’elle les inclut. Les Ontariens qui se sentent de plus en plus laissés pour compte - femmes, jeunes, Ontariens discriminés, nouveaux arrivants dans notre province, résidents des collectivités éloignées et rurales, peuples autochtones, personnes handicapées - méritent de prouver que le travail que nous faisons pour créer une nouvelle économie leur profite. Nous devons veiller à ce que notre économie se renforce et qu'elle soutienne un nouveau sens de l'équité, de l'équité et de l'inclusion. Le changement que nous apportons doit redonner espoir et optimisme à tous les Ontariens.

Mes engagements pour assurer l'équité dans l'économie future de l'Ontario comprennent:

Un salaire décent — Les libéraux de l'Ontario demeurent fermement déterminés à augmenter les revenus des salariés au salaire minimum dans notre province. Nous devons nous assurer que les travailleurs au salaire minimum reçoivent un salaire juste et équitable, qui reflète leur contribution à notre économie et leur permet de profiter des avantages de la croissance et de la prospérité. En 2017, notre parti a décidé d'appliquer une augmentation à 15 $ l'heure. Lorsque les conservateurs ont pris le pouvoir lors des élections de 2018, Doug Ford a annulé l'augmentation. Je vois cela comme un énoncé clair de la différence entre mes valeurs et les siennes. Je veux m'assurer que les travailleurs de l'Ontario reçoivent un salaire décent et équitable. Cela signifie augmenter le salaire minimum à 15 $ de l'heure, à un rythme raisonnable, raisonnable et réalisable pour les travailleurs et les employeurs. Ce salaire doit alors être lié à l'inflation, et son niveau doit être étroitement surveillé et amélioré en fonction du coût de la vie. Dans le même temps, nous devons mettre en œuvre le changement à un rythme qui soit réalisable pour les employeurs et les soutenir dans les périodes de transition.

Assurer un revenu de base à la population— Il y a quelques années à peine, l'Ontario a lancé une approche novatrice pour lutter contre la pauvreté avec le programme pilote de revenu de base. Cette politique a reçu une attention mondiale, le soutien des libéraux et des conservateurs, et a fait de l'Ontario un leader. Si j'étais élu premier ministre de l’Ontario, je rétablirais le programme pilote de revenu de base en Ontario, je recueillerais des données pour évaluer son efficacité, ses répercussions économiques et sociales, puis j'utiliserais la recherche pour analyser la faisabilité dans notre province.

Tenir la promesse de l'assurance-maladie - Je dirigerai le gouvernement de l'Ontario qui offre des soins pharmaceutiques et dentaires universels aux Ontariens et à leurs familles. Il s'agit avant tout d'une initiative d'équité: tous les Ontariens devraient avoir accès à ces soins de santé complets. Mais c'est aussi une bonne politique économique qui améliore la valeur de notre système de santé en différenciant favorablement l'Ontario des juridictions concurrentes. Je veux que l'Ontario travaille avec notre partenaire fédéral et bâtisse le modèle OHIP que j'étais fier d'aider à mettre en œuvre, à compléter les soins de santé que les Ontariennes et Ontariens reçoivent et qui contribuent à notre qualité de vie.

Soutien aux petites entreprises - Bien que nous instaurions un salaire décent, nous devons comprendre et répondre aux besoins des petites entreprises de l'Ontario pour maintenir leur viabilité et permettre à leurs propriétaires de réussir. Les mesures fiscales peuvent offrir la flexibilité dont les petites entreprises ont besoin pour s'adapter et s'ajuster pendant les périodes de transition. De nombreuses petites entreprises souhaitent la prévisibilité et la certitude qui découlent du fait de savoir quand les augmentations de salaire prendront effet et à quel niveau. Beaucoup peuvent bénéficier davantage de la réduction des coûts de conformité aux réglementations et de la rationalisation des processus requis par le gouvernement.

Prêcher par l'exemple - Sous ma direction, l'Ontario prendra des mesures audacieuses et décisives pour que notre secteur public corresponde à la province diversifiée que nous sommes et à la province inclusive que nous voulons devenir. Nous diversifierons la fonction publique de l'Ontario pour transformer notre gouvernement afin qu'il reflète les gens que nous servons en augmentant la présence des femmes, des personnes racialisées, des personnes handicapées et des Autochtones. Nous élaborerons et adopterons des politiques d'approvisionnement inclusives qui garantiront que les fonds publics dépensés par l'Ontario et ses agences de transfert soutiennent les fournisseurs de biens et de services appartenant à tous les Ontariens et fournisse des emplois équitables à tous les Ontariens. De plus, je dirigerai un gouvernement de l'Ontario qui s'efforce d'apporter une plus grande diversité et inclusion au secteur privé. Conformément à l'esprit du projet de loi C-25, nous prendrons les mesures correspondantes pour favoriser la transparence, la diversité et l'inclusion dans les sociétés ontariennes. Les salles de conférence et les bureaux de direction du secteur privé de l’Ontario ne reflètent pas toujours la réalité de notre main-d’œuvre et de notre population. À titre de référence, les entreprises ontariennes doivent partager des informations sur la diversité, ainsi que sur la nature et l'état de la mise en œuvre de leurs politiques de diversité. À l’instar du secteur public, le secteur privé de l’Ontario doit donner l’exemple dans sa représentation de notre population diversifiée.

Critères établies en Ontario - Je travaillerai pour mettre en œuvre des critères établies en Ontario qui répondent de manière réfléchie et équitable aux pressions d'autres juridictions, en particulier des États-Unis. En collaboration avec le gouvernement fédéral et dans le cadre des paramètres de l'Accord Canada-États-Unis-Mexique (CUSMA), nous travaillerons pour être surs de soutenir les fabricants et producteurs basés en Ontario. Un récent projet de loi d'initiative parlementaire de mon collègue, Michael Gravelle, député provincial, sert d'exemple de la façon dont nous pourrions travailler.

Impôts stables et compétitifs des entreprises - Les petites et moyennes entreprises de l'Ontario, ainsi que les grandes sociétés, doivent avoir l'assurance que les taux d'imposition des sociétés dans notre province demeureront stables et concurrentiels. Je dirigerai un gouvernement qui adhère à un impôt sur le revenu des sociétés (ISC) de 11,5% et s’engage à augmenter les deux crédits d’impôt à la recherche et au développement de l’Ontario pour stimuler les investissements et encourager la commercialisation.

Explorer de nouveaux modèles d'entreprise — Sous ma direction, l'Ontario explorera des modèles novateurs permettant aux employés de participer à la gouvernance d'entreprise et à la propriété, et réévaluera la législation pour faciliter la création de nouveaux modèles d'entreprise qui s'harmoniseraient mieux avec la nouvelle économie et exploreront des domaines tels que la coopération et les modèles d'entreprise sociale.

Soutenir et encourager l'entrepreneuriat - Je dirigerai un gouvernement de l'Ontario qui reconnaîtra et aidera les entrepreneurs à démarrer, à développer leur entreprise. Nous bâtirons une communauté des meilleures pratiques entrepreneuriales en Ontario et favoriserons le partage des connaissances afin d'alimenter les esprits les plus brillants. En particulier, nous travaillerons à assurer le soutien aux femmes et aux divers entrepreneurs dans les politiques, les programmes et les pratiques de l'écosystème de l'innovation, et soutiendrons et participerons à la recherche au niveau national pour soutenir l'entrepreneuriat des femmes et des Ontariens divers.

Investissement pour les Franco-Ontariens - La communauté francophone de l’Ontario est un atout stratégique que nous devons exploiter pour étendre la portée mondiale de la future économie de notre province. Nous établirons une composante économique au sein du ministère des Affaires francophones qui tirera profit de notre communauté franco-ontarienne et d'autres entreprises ontariennes pour établir des liens avec la diaspora francophone en croissance à l'échelle internationale afin de contribuer à la croissance de notre économie.

5) L’accessibilité

Assurer la croissance et l'emploi bénéfique de l'économie verte; forger un nouveau partenariat entre le gouvernement et le secteur de l'innovation technologique de l'Ontario pour développer son potentiel à l'échelle mondiale; aligner l'éducation prématernelle à la 12e année et l'éducation postsecondaire, la formation, le développement des compétences, l'immigration et les politiques fiscales sur les opportunités de la nouvelle économie - ces piliers de ma plateforme économique ne signifient pas grand-chose s'ils n'apportent pas d'amélioration au niveau des revenus, des avantages sociaux , de la sécurité et de l’accessibilité pour les Ontariens.

De l'avis d'un trop grand nombre, le travail acharné et la volonté de réussir ne garantissent pas la durabilité - la croissance et la prospérité les dépassent. Ce sentiment doit être remplacé par une nouvelle confiance que le succès de notre province englobe tout le monde et leurs familles. Sous ma direction, les libéraux de l'Ontario seront la force unificatrice qui réunira les Ontariens et Ontariennes pour faire de cette renaissance une réalité que nous offrons à tous dans notre province.

Les mesures que nous prenons pour améliorer l’accessibilité de la vie en Ontario sont essentielles à ce changement. Elles comprennent l'augmentation des revenus, la sécurisation de notre base de revenus et la redéfinition des services publics de manière à rendre la vie en Ontario plus abordable.

Augmenter le revenu des travailleurs et des petites entreprises - Grâce à notre initiative sur le salaire, nous augmenterons le revenu net réel des salariés au salaire minimum et augmenterons leur niveau de durabilité de base. En complétant le minimum vital, nous soutiendrons les petites entreprises pour assurer leur viabilité lors de la mise en œuvre et dans les mesures en cours qui reflètent les ajustements du coût de la vie.

Imposition équitable et stabilité pour les participants à l’économie de l’Ontario - Dans notre nouveau partenariat avec les entreprises ontariennes et génératrices de croissance, nous stimulerons l’expansion et la productivité. Dans notre politique fiscale, nous ne freinerons pas cette croissance en augmentant le taux d'imposition des sociétés de l'Ontario. Un environnement favorable et propice à la croissance et à la confiance des entreprises nécessite l'assurance que notre gouvernement provincial est stable, fiable et prévisible pour la planification et l'investissement. Dans le même temps, nous devons être vigilants et fermes pour veiller à ce que les acteurs multinationaux qui participent à l’économie de l’Ontario apportent leur juste part à notre province en payant des impôts sur les revenus qu’ils génèrent ici. Grâce à notre analyse de l'investissement étranger direct (IED), nous élaborerons et mettrons en œuvre un nouveau régime d'équité fiscale qui encourage l'investissement en Ontario tout en établissant et en appliquant une norme de participation plus élevée qui offre des avantages aux Ontariens.

Traiter le transport en commun comme un service public et le rendre gratuit - L'augmentation de l'utilisation du transport en commun par les Ontariens et les Ontariennes par rapport aux véhicules privés ne sert pas seulement des objectifs environnementaux, il est un élément clé pour atteindre nos objectifs économiques et sociaux. Dans les collectivités de l’Ontario, le transport en commun sans frais permettra aux Ontariens d’économiser et augmentera leur capacité de participer à notre économie en améliorant leur mobilité.

Améliorer l'assurance-maladie - En redéfinissant les soins de santé financés par la province pour inclure l'assurance-médicaments et les soins dentaires, nous augmenterons considérablement les revenus réels des Ontariens en réduisant leurs frais de santé. Cette mesure donnera les résultats les plus percutants aux Ontariennes et Ontariens à revenu faible ou moyen qui, aujourd'hui, sont confrontés au coût du maintien de leur santé et de celle de leur famille. Dans la future économie de notre province, tenir la promesse de l'assurance-maladie est un mécanisme essentiel pour uniformiser les règles de jeu, accroître l'accessibilité financière et créer l'équité pour les Ontariens.

Amélioration de la disponibilité et de l'accès au logement - Sous ma direction, les libéraux de l'Ontario accorderont une nouvelle priorité et un nouvel accent au logement des Ontariens et de leurs familles dans nos collectivités à l'échelle de la province. Prendre au sérieux l’accessibilité des logements au sérieux nécessite une nouvelle stratégie et un nouvel engagement avec nos partenaires fédéraux et municipaux. Nous accorderons la priorité aux incitations fiscales pour les acheteurs d'une première maison et aux prélèvements fiscaux sur les spéculateurs de logements étrangers. Nous sécuriserons et renforcerons le contrôle des loyers et améliorerons la disponibilité des options de logements locatifs en affinant les processus de planification et d'approbation et en encourageant l'inclusion et la construction d'options de logements «intermédiaires manquants». Nous intégrerons le zonage résidentiel et inclusif à usage mixte et stimulerons la construction de logements abordables et spécialisés pour les aînés et les logements publics en Ontario. Nous chercherons également à investir dans des modèles alternatifs comme les coopératives et les organisations à but non lucratif. Nous travaillerons avec les municipalités pour réparer, rénover et agrandir le parc de logements sociaux existant afin d'améliorer la sécurité et la santé des Ontariens à faible revenu.

Conclusion

Mon plan pour l’avenir de l’Ontario est simple: notre économie doit mieux fonctionner pour tout le monde. Le gouvernement doit travailler en partenariat avec les entreprises et tous les Ontariens doivent en bénéficier et prospérer. Je dirigerai un parti libéral de l'Ontario et un gouvernement libéral qui réuniront les Ontariens pour réaliser le plan que nous élaborons afin de concrétiser nos valeurs et nos objectifs communs. Nous devons investir dans les ressources publiques là où c'est nécessaire pour nous y arriver, et cet investissement doit produire des résultats qui feront une vraie différence dans la vie de tous les Ontariens. La confiance, l'espoir et l'optimisme pour notre avenir sont réalisables et à notre portée, si nous nous mettons ensemble et travaillons dur en collaboration.